Wedges Guide Acheteurs


Un wedge est un wedge, n’est ce pas ? Pas si vite ! Avez vous un angle d’attaque vertical ou plat, est ce que le sable de votre parcours de golf local est fin ou dur, les fairways sont-ils extra durs – ou pleut-il tous les jours ; Le rough est-il court ou long, quel type d’herbe, préférez vous faire un taper rouler ou bien envoyer la balle très haute dans les airs ? Le jeu de wedge est crucial pour un score bas. Grâce à la longueur de frappe des drivers, vous remarquerez que la majorité des coups de golf est en dessous de 120 yards. Les très bons joueurs l’ont très bien compris – et il n’est pas rare de les voir transporter 3 ou 4 différents wedges dans leur sac, s’entraînant des heures entières chaque jour, leur permettant de savoir exactement la réaction de chacun sur différentes surfaces et conditions de jeu. Beaucoup de série sont aujourd’hui vendue du fer 3 au PW (pitching wedge), car les fabricants savent que vous voulez choisir vous-même votre sand, gap ou lob wegde – donc le choix est énorme. Voici quelques détails à considérer avant de choisir un wedge :

 1: Degré d’ouverture (Loft)

 2: Rebond

 3: Finition

Degré d’ouverture (Loft)

Si vous êtes tous nouveau dans le monde du golf, vous devez être légèrement surpris du nombre de degrés d’ouverture disponible sur le marché, donc nous commencerons par les bases : Quand nous parlons de wedges, cela implique tous les fers ayant un degré d’ouverture supérieur à 45 degrés – ou Pitching wedge et autre.

Different wedge lofts

Pitching Wedge (PW)

Il devrait être fourni avec la série que vous venez d’acheter – souvent certains joueurs le remplace également. C’est le club avec le plus de degré après le fer 9. il a un degré d’ouverture compris entre 46 et 50 degrés. Principalement utilisé pour les longues approches au green – les professionnels peuvent taper un wedge à environ 120 yards.

Gap ou wedge d’Approche (GW) ou (AW)

Nous, à Golfbidder, les classons comme wedge d’Approche (AW). Ayant légèrement plus de loft qu’un pitching wedge et comblant le trou entre le Pitching wedge et le Sand wedge, avec un degré d’ouverture entre 50 et 55 degrés.

Sand wedge (SW)

Entre 54 et 58 degrés. Principalement utilisé dans les bunkers à cause de leur rebond élevé (à voir plus tard). Un joueur du Tour utilisera un sand wedge depuis le fairway à environ 100 yards du green.

Lob wedge (LW)

60 degrés ou plus – il peut atteindre 64 degrés. Afin d’envoyer votre balle très haute dans les airs sur des distances courtes – l’expert pour ce type de coup étant Phil Mickelson.

L’angle d’ouverture la plupart des golfeurs choisissent étant entre 56 et 60 degrés. C’est le fer le plus complémentaire avec votre pitching wedge.

Angle de rebond

Comme son nom l’indique, le rebond (la partie incurvée sur la semelle du wedge) permet à la tête de rebondir dans le sable ou le rough sans s’enterrer. Sur le sand wedge, par exemple, vous remarquerez que l’arrête postérieure est plus basse que l’arrête frontale. Prenez un club, en position d’adresse et vous remarquerez un décalage entre le sol et l’arrête frontale du wedge.

Décalage important = angle de rebond élevé. Le rebond le plus important que vous puissiez trouver sur un wedge est d’environ 18 degrés – mais il peut être jusqu'à 2 degrés. Et alors ? Je vous entends dire. L’utilisation d’un wedge avec le bon angle de rebond et le bon degré d’ouverture, suivant le parcours que vous jouer et votre type de swing, peut faire une grande différence à votre petit jeu. Alors comment décider quel est le bon wedge pour vous ? Voici un guide rapide de recherche – en remerciant Cleveland Golf pour leurs photos.

Wedges à faible rebond

Les wedges à faible rebond sont parfaits pour les frappes depuis des surfaces dures et sur herbes très courtes. La combinaison de rebond faible et une semelle réduite abaisse l’arrête frontale du fer procurant un contact de balle plus précis. Parfait pour les joueurs aimant la créativité de coup autour du green et dans le bunker et ayant un angle d’attaque plus étroit à l’impact. Moins de rebond et largeur de semelle plus fine permettent une meilleure ouverture de la face et donc un vol de balle plus haute et d’atterrissage sur le green plus en douceur. Les wedges à faible rebond ont des angles d’ouverture plus bas, comme le pitching wedge et le gap wedge qui sont utilisés pour des longs coups d’approche.

Trop de rebond serait indésirable car il serait difficile de placer l’arrête frontale sous la balle, risquant de toper cette dernière. Les golfeurs ayant un angle d’attaque plus prononcé peuvent occasionner beaucoup d’effet de rotation à la balle – et peuvent bénéficier de wedges avec très peu de rebond (moins de 8 degrés), mais ces golfeurs sont minoritaires. En général, la plupart des golfeurs utilisent plus de rebond (entre 10 et 14 degrés), pas moins.

Wedge with low bounce diagram

Wedges à rebond standard

Le rebond standard est le plus polyvalent des wedges pour plus de facilité de jeu sur tous types de surface et pour tous joueurs. Ainsi que pour les joueurs créatifs autour du green. Le rebond standard est aussi un très bon choix pour les joueurs aimant ouvrir ou fermer la face du club dans le bunker, et ayant un angle d’attaque légèrement plus raide.

Wedge with standard bounce diagram

Wedges à rebond élevé

Les wedges à rebond élevé sont conçus pour les surfaces souples et le sable fin. La combinaison de flans plus larges et un angle de rebond plus élevé empêchent le club de s’enterrer et créer un glissement de la semelle sur le sol. Parfait dans le sable fin ou les joueurs préfèrent garder la face du club square à l’impact.

Les wedges à rebond élevé sont aussi un très bon choix pour les joueurs ayant un angle d’attaque très raide. Les wedges à rebond élevé sont normalement associes avec des angles d’ouverture élevés – mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, les lob wedges (60-64 degrés) qui envoient la balle très haute et atterrissage en douceur sur le green (spécialité de Phil Mickelson) ont un rebond moins élevé parce que la plus petite erreur peu faire rebondir le club et vous faire toper la balle.

Les lob wedges ont une largeur de semelle plus fine et une arrête frontale plus pointue. Mais ce type de wedge nécessite quelques heures d’entraînement avant toute utilisation sur le parcours.

Wedge with high bounce diagram

Comment déterminer le rebond d’un wedge

La plupart des fabricants de wedge comme Cleveland et Titleist mentionnent sur le club le degré de rebond (ex : Titleist Vokey 248.06, 48 étant le degré d’ouverture et 6 le degré de rebond). Ou bien vous pouvez contrôler le site du fabricant ou nous demander, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Finition de wedge

A part un nombre de modèles différents, vous pouvez trouver différente finition comme par exemple : nickel noir, chrome, béryllium copper, rusty ou rouillé, oil can etc… La différence de finition est purement cosmétique – c’est une question de goût. Les seules exceptions sont : (a) les finitions anti reflet rejettent les reflets du soleil et – (b) Les finitions oil can, rusty, rouillé sont spécifiquement conçues pour rouiller avec le temps, une surface abrasive permettant plus d’effet de rotation.

Different wedge finishes

En conclusion

Nous espérons que ce guide vous aidera à comprendre la différence entre tous les modèles de wegdes sur le marché. Il n’y a rien de mieux que d’essayer quelques-uns un de ces clubs. Tous nos clubs à Golfbidder peuvent être utilisés sous une période d’essai. Apres votre période d’essai, si vous ne remarquez aucune amélioration comparée à votre ancien wedge, vous êtes libre de nous le renvoyer et nous vous remboursons le prix total du wedge ou essayer un autre wedge.

Si vous souhaitez parler à un de nos conseillés technique, qualifiés PGA, téléphoner à ce numéro :

Téléphone : +44 (0)208 401 6901

Présent du lundi au vendredi entre 9.00 heure et 18.00 heure et se feront un plaisir à vous répondre.